Le débat sur l’eau : comment couvrir les besoins en eau d’une région aride ?

Publié le par Association France Israël Marseille

Le débat sur l’eau : comment couvrir les besoins en eau d’une région aride ?

 Un autre regard sur le Proche-Orient Avril 2012 n°6

  Y a-t-il une question plus sensible que celle de l’eau ? Couvrir les besoins en eau de la population, de l'agriculture et des autres secteurs de l'économie est une obligation prioritaire des autorités dans tous les pays. Elle se transforme en défi national dans certaines sociétés soumises au stress hydrique.

Pour Israël, le défi prend un tour écrasant. La population a augmenté rapidement ( de 0,6 à 7,5 millions entre 1948 et aujourd'hui). Les standards de vie s'élèvent. Et le changement climatique local réduit drastiquement la pluviométrie ( - 20% depuis 1948) !

Cerise sur le gâteau, il lui faut gérer un conflit sur l’eau avec les Palestiniens. Ils l’accusent de les voler et de les assoiffer, tandis des Occidentaux vraiment irresponsables comme Jean Glavany leur emboitent le pas sans ciller.

Le dossier qui suit apporte quelques éléments d’information sur le modèle israélien, qui offre des solutions précieuses pour les peuples et les pays de plus en plus nombreux confrontés à la  terrible menace du climat aride combiné avec une poussée démographique.  C’est une contribution éminente d’Israël à l’humanité d’aujourd’hui. Le regrettable conflit avec les Palestiniens sur cette question est ensuite abordé puisqu’il est en train de devenir un thème supplémentaire d’intoxication de l’opinion.

Publié dans Lettre n°6

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article