Israël n'est pas seul

Publié le par Association France Israël Marseille

Israël n’est pas seul !

Lettre des 14  sénateurs les plus influents, démocrates et républicains, au président Obama, avant son discours du 21 septembre devant l’Assemblée générale des Nations Unies

Cher Président,

Au moment où vous vous préparez à vous adresser à l'Assemblée générale des Nations Unies, nous vous écrivons pour vous exprimer notre inquiétude devant un certain nombre de développements préoccupants du Moyen-Orient qui exposent Israël, notre allié, à de graves défis, et qui affectent tout autant nos propres intérêts de sécurité dans la région.

Nous sommes profondément déçus de constater que le président Mahmoud Abbas semble déterminé à ne pas tenir compte de vos efforts continus pour le persuader de retourner à la table des négociations avec Israël, et à s'engager au contraire dans une action diplomatique unilatérale à New York au détriment des intérêts de la paix. Nous sommes également préoccupés par la rhétorique anti-israélienne de ces dernières semaines du premier ministre turc Erdogan suite au rapport Palmer. Cela nuit à la réputation de la Turquie aux Etats-Unis, en particulier si cette rhétorique s'accompagne d'une attitude passive face à la répression brutale en Syrie. Pour finir, l'attaque de l'ambassade israélienne par la foule au Caire, au début du mois, a été un élément de profonde déstabilisation. Nous nous réjouissons de votre action immédiate et directe en direction des autorités égyptiennes pour sauver la vie des six membres du personnel de l'ambassade piégés dans ses locaux.

Nous croyons qu'il est impératif que vous parliez avec force, directement et publiquement, de la préoccupation des Etats-Unis face à ces développements. Nous devons indiquer clairement que nous ne tolérerons pas les menaces continuelles qui visent Israël, qu'elles émanent de gouvernements ou de particuliers de cette région, de même que les tentatives de délégitimation d'Israël à l'ONU ou dans d'autres forum internationaux. La violence et l'unilatéralisme visant Israel doivent rencontrer l’opposition la plus forte des États-Unis. 

Les attaques politiques et physiques contre Israël représentent un danger réel pour les perspectives de paix au Moyen-Orient et elles risquent de plonger toute la région dans la violence. Un sentiment d'isolement croissant n'encouragerait pas beaucoup Israël à faire avancer le Moyen-Orient dans une direction positive. Nous vous invitons donc à saisir l'occasion de votre discours aux Nations Unies à la fin du mois pour réaffirmer la détermination de l'Amérique aux côtés d'Israel en ces heures difficiles et en expliquer les raisons..

Le monde entier vous observera et entendra votre voix quand vous parlerez à l'ONU la semaine prochaine. Le monde doit apprendre sans équivoque, de votre bouche, qu'Israël  – notre ami, notre allié et partenaire stratégique -- n'est pas seul face à ces menaces.

Nous attendons avec intérêt votre réponse.  

Publié dans lettre n°4

Commenter cet article