Guilad Shalit et les deux Gorgones

Publié le par Association France Israël Marseille

Par Jean-Pierre Bensimon, pour Objectif-info, le 13 octobre 2011

 

L’aspect émotionnel et humain de la transaction qui a conduit à l’annonce de la libération de Guilad Shalit domine d’emblée. L’enlèvement d’abord d’un tout jeune adulte au cours de son service militaire, sur le territoire incontesté de son pays, en dehors de toute opération de guerre. La détention ensuite, entre les mains de tueurs redoutables de cruauté si l’on se réfère aux traitements qu’ils réservent aux leurs. Une détention interminable dans quelque cachot, sans aucun lien avec le monde, la famille, la Croix Rouge, durant 20% de sa jeune vie…Lire la suite...

Commenter cet article