Démocratie en action

Publié le par Association France Israël Marseille

Un autre regard sur le Proche-Orient Editorial Lettre de FIM13 le 3 janvier 2011

Une cinquantaine de rabbins d'Israël ont signé au début du mois de décembre une "décision religieuse" appelant à ne pas vendre ni louer des appartements à des Arabes. Une semaine plus tard, ils étaient 300.

Cette "décision" était de grande portée car elle pouvait servir à attribuer un contenu, en Israël et à l'étranger, à la notion d'état juif. Il est donc intéressant d'observer comment la société israélienne et plus largement le judaïsme international ont réagi à cette initiative.

Les autorités israéliennes, se sont prononcées sans attendre. Le président Shimon Peres considéra que "la déclaration crée une crise morale et porte atteinte au caractère juif et démocratique de notre état". Netanyahou reprit à peu près exactement cette idée dans la foulée. La condamnation du ministre des minorités, Avishaï Braverman était encore plus sévère: "il s'agit d'un appel raciste et dangereux, au nom de la religion." Benny Begin, ministre classé à droite, demandait des mesures car ces rabbins rémunérés par l'état exprimaient un point de vue contraire à celui de leur patron. Le Mémorial Yad Vashem a aussi protesté.

L'affaire se compliquait avec l'intervention du procureur général de l'état Yehuda Weinstein. La plupart des rabbins signataires étant des fonctionnaires, n'avaient-ils pas transgressé leur obligation de réserve? La "décision" n'était-elle pas contraire aux dispositions du droit pénal en matière de racisme. L'affaire est en cours d'instruction.

D'autres autorité rabbiniques de premier plan se sont aussi exprimées : Yosef Elyahiv pour demander la privation de stylo pour les signataires et l'ultra religieux haredi Aaron Steinmann mettait en cause leur "conscience humaine". Une pétition de plusieurs centaines de rabbins américains rend le même son de cloche.

Ce rapide tour d'horizon a quelque chose de réconfortant. Il montre le fonctionnement de la démocratie pas tant politique que culturelle d'Israël et des Juifs en général. Opinion lancée, débattue, combattue...

Publié dans la lettre0

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article